ÉTUDES DE CAS

CISSS de l’Outaouais

Marché

, Santé

DOMAINES D’INTERVENTIONS

, GESTION DE L’INFORMATION

Planifika s’est vu confier la réalisation des inspections techniques des bâtiments du CISSS, incluant les aménagements extérieurs, pour créer un plan directeur de maintien des actifs (PDMA) priorisé selon le risque.

6

directions territoriales

63

bâtiments

+ 150K

m2

L’élaboration de scénarios de PDMA est sans limites. Il est possible de répartir les coûts de projet sur une période de 1 à 40 ans, de retarder un projet, d’ajouter un budget ponctuel, de le répartir sur plusieurs années et de modifier tous les paramètres qui composent les projets : coût, description, service porteur, priorité, etc.

Le contexte :

En 2015, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) désire connaître le déficit d’entretien des installations qui soutiennent sa mission et il précise son besoin dans le Devis normalisé pour l’inspection technique des bâtiments.

Pour répondre à cette demande ministérielle et à son besoin de planification des investissements, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais confie à Planifika la réalisation de son Plan directeur de maintien des actifs (PDMA).

Le projet réalisé :

Planifika a effectué la collecte des déficiences sur le terrain avec des inspections techniques pour les disciplines d’architecture, de mécanique, d’électricité, de structure et d’ascenseurs. L’inspection a été réalisée à l’aide de tablettes électroniques qui assurent une uniformité et une qualité des données collectées, et ce, peu importe qui agit comme inspecteur.

La vérification des données a été réalisée en collaboration avec le chargé de projet, et l’assemblage des déficiences en projets cohérents a été effectué. Ce regroupement de déficiences en projets a pour but d’obtenir une liste succincte de projets qui sont priorisés en fonction du risque.

Le montage du PDMA a été réalisé en mode préliminaire avec les inspecteurs et, par la suite,  finalisé avec le client. Le PDMA est disponible pour un ou des bâtiments, et ce, pour une période de 40 ans. L’indice de vétusté physique est projeté dans le temps en fonction des investissements. Plusieurs scénarios d’investissement sont générés en vue de définir le niveau d’investissement en lien avec les objectifs stratégiques de l’organisation.

LEADER

ASSOCIÉ AU PROJET